Il est petit, le Burundi

Le président Nkurunziza du Burundi a refusé de quitter le pouvoir comme le prévoyait la constitution du pays. Les protestations font l’objet de répressions sanglantes et les cadavres se multiplient. On parle aujourd’hui de génocide, dans une indifférence internationale frappante.

« Il est tout petit, le Burundi; il n’y a pas de pétrole, mais il y a vos frères et soeurs, il y a vos enfants, il y a la plus grande richesse que l’humanité a. » Maggy Barankitse

[Madstick’s link]

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s