USA: Arbitres du nucléaire

Comme beaucoup d’autres, Madstick questionne la légitimité de l’arbitrage nord-américain dans les négociations internationales sur le nucléaire iranien.

nukeSans développer sur le conflit d’intérêts évident qui est en jeu (les USA, considérés comme première menace par les populations des pays arabes [Madstick’s link], sont impliqués dans des conflits armés et diplomatiques à travers la région), permettons nous simplement quelques rappels:

L’armée états-unienne est la seule au monde à avoir utilisé l’arme atomique au combat. Elle est le pionnier historique de la recherche en armement nucléaire, avec l’Allemagne nazie. Les USA sont de très loin les premiers producteurs de têtes nucléaires dans le monde depuis 1945.hiroshima2

Chiffres à peu près officiels [Madstick’s link]: Sur ordre du président Truman, le 6 août 1945, Little Boy (uranium) explose au dessus d’Hiroshima . Trois jours plus tard, Fat Man (plutonium) tombe sur Nagasaki et tue une écrasante majorité de civils. « Le nombre de personnes tuées par l’explosion, la chaleur, et l’incendie géant consécutif est difficile à déterminer et seules des estimations sont disponibles. Le Département de l’Énergie des États-Unis (DOE) avance les chiffres de 70 000 personnes pour Hiroshima et de 40 000 personnes pour Nagasaki. Pour sa part, le musée du mémorial pour la paix d’Hiroshima avance le chiffre de 140 000 morts, pour la seule ville d’Hiroshima (…) À ceci, s’ajoutent les décès causés ultérieurement par divers types de pathologies(…) » Les dégâts secondaires sur les générations suivantes et sur l’environnement sont incalculables.

L’argument le plus souvent avancé est qu’une invasion kamikaze aurait coûté la vie à un million de soldats US ; et que les dirigeants japonais, culturellement suicidaires, n’aurait été impressionnés par rien de moins spectaculaire. Certains récusent cet argument et assurent que le Japon, déjà vaincu, était au bord de la capitulation; cette page Wikipedia publie certaines références sur le sujet: [Madstick’s link] Soixante ans plus tard, ces critiques n’ont toujours pas été entendues devant un tribunal international: [Madstick’s link] Pire, de plus en plus d’analystes mettent en évidence d’autres intérêts géopolitiques en jeu, certains affirment que les deux bombardements pourraient avoir servi surtout de démonstration de force à l’attention de la Russie, vrai coup d’envoi de la guerre froide. [Madstick’s link 1] et [Madstick’s link 2]

Cet article (en anglais) du News Statesman démontre que ces bombardements peuvent être considérés comme l’acte terroriste le plus énorme de tous les temps.

Bien que ces points semblent largement suffisants pour disqualifier les USA d’une quelconque position d’arbitrage sur la prolifération d’armes nucléaires, enfonçons le clou avec quelques images absolument horribles sur les conséquences actuelles de l’utilisation d’armes radioactives lors de la « guerre préventive » Bush en Irak (2003-2010):

 

 

 

J’espère que vous avez apprécié ces images délicieuses et qu’elles vous ont mis de bonne humeur. En cas de nausée, de malaise ou d’élan suicidaire, vous pouvez consulter notre rubrique Youpi pour aider à vous remettre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s